Plateforme d’observation instrumentée à 2877m d’altitude

Depuis 1873, des hommes étudient les astres à l’Observatoire du Pic du Midi. L’astronomie, science des corps célestes, est le domaine d’excellence du site pyrénéen, avec l’étude du soleil et des planètes. Le télescope Bernard Lyot permet ainsi depuis 1981 de mieux connaître les étoiles et les galaxies. De nombreux programmes de recherches ont été effectués au Pic du Midi. Aujourd’hui, l’Observatoire Midi-Pyrénées mène ses travaux dans 3 domaines principaux.

  • activités nocturnes en astrophysique

  • activités solaires

  • activités atmosphériques

Les activités scientifiques et techniques

La plateforme technique de l’Observatoire du Pic du Midi de Bigorre a pour mission d’apporter un soutien technique, logistique aux expériences scientifiques de l’OMP. Elle assure la bonne marche des observations et Travaux Pratiques d’enseignement supérieur implantés au Pic du Midi. Les expériences en cours couvrent tous les domaines thématiques des sciences de l’univers avec six coupoles astronomiques (TBL, T1M, T60, LJR, couronne solaire, météo de l’espace), deux services d’observation en astronomie  et 12 expériences de laboratoires de l’OMP, et autres laboratoires de la communauté nationale et internationale.

Le Pic du Midi est notamment l’un des deux sites d’accueil et d’observation de la Plate-forme Pyrénéenne d’Observation Atmosphérique (P2OA).

20 agents sont affectés à la plate forme couvrant une expertise en électronique, électrotechnique et mécanique.

LES ACTIVITES NOCTURNES EN ASTROPHYSIQUE

Les activités solaires

L’observation du soleil au Pic du Midi s’effectue à partir de deux coupoles, la Lunette Jean Rösch et le Coronographe.

  • Les recherche menées aujourd’hui avec la lunette Jean Rösch concernent l’étude de la dynamique des mouvements de surface et du champ magnétique à partir d’une caméra grand champ (4000x 4000 pixels) CALAS pour la photosphère et d’un spectropolarimètre permettant l’analyse des couches supérieures du soleil telle que la chromosphère. Des observations coordonnées Sol-Espace (JOP 178) sont aussi réalisées entre la Lunette Jean Rösch et les satellites solaires SOHO, TRACE et HINODE. Une recherche est également menée sur la géométrie du soleil pour déterminer son aplatissement qui est en lien direct avec les conditions physiques qui règnent à l’intérieur même du soleil.

  • Dans la coupole du coronographe est installé l’instrument CLIMSO. CLIMSO est un instrument d’observation pour l’étude des phénomènes dynamiques dans l’atmosphère solaire en tenant compte de la grande hétérogénéité en températures, densités, propriétés magnétiques et électriques de ces régions. Il s’agit donc du diagnostique global de l’activité solaire (simultanément couronne froide, couronne chaude, événements sur la surface)… Le données issues des instruments solaires du Pic du Midi sont archivées et diffusées via la base de données solaire française sol BASS2000.

Les activités atmosphériques

Dans le domaine des observations atmosphériques, la station du Pic du Midi fournit depuis la fin du XIXème siècle, deux types de résultats qui ont un véritable impact au niveau international :

  • l’évolution des concentrations d’ozone dans l’atmosphère et
  • l’évolution des températures.

Ces observations témoignent de l’influence des activités humaines sur l’atmosphère et le climat.
Couplé au Centre de Recherches Atmosphériques de Campistrous, situé prés de Lannemezan à 30 kilomètres de l’Observatoire du Pic du Midi, des ensembles de mesures liées à deux services d’observation labellisés par l’Institut des Sciences de l’Univers sont reccueillis :

  •   PAES : Pollution Atmosphérique à l’Échelle Synoptique, réseau d’observation de la composition chimique de la troposphère.
  •  NDACC : Network for the Detection of Atmospheric Composition Change, contribution au réseau mondial pour observer l’évolution de la composition chimique de l’atmosphère.

L’ensemble coordonné de ces services d’observations est un élément pour une étude pérenne des caractéristiques dynamiques, chimiques et microphysiques de la colonne d’atmosphère située au-dessus du site, de la surface jusqu’à la stratosphère.

Le Pic du Midi en direct

web cam du Pic du Midi