Formation et évolution des Systèmes Planétaires

Axe transverse

L’objectif de cette action scientifique transverse (AST) est de rassembler les personnes s’intéressant aux planètes et aux petits corps du Système Solaire, aux disques protoplanétaires, aux systèmes planétaires extrasolaires, et utilisant pour ce faire différentes approches :

  • observations astrophysiques,
  • analyses de météorites,
  • expérimentation de laboratoire
  • modélisation.

Cette AST a pour but de partager savoirs et expériences, d’échanger des interrogations et  mettre en commun les contraintes apportées par les différentes disciplines pour faire émerger des projets permettant d’améliorer la compréhension de la formation et de l’évolution des systèmes planétaires.

La formation planétaire, la physique des disques protoplanétaires et la physique stellaire étaient encore récemment des branches quasi-disjointes de l’astrophysique. Mais la diversité des propriétés orbitales et structurelles des planètes extrasolaires a montré la nécessité de faire converger ces disciplines afin de mieux comprendre la formation et l’évolution des systèmes planétaires. Les contraintes croissantes apportées par les données observationnelles et expérimentales dans chacun de ces domaines commencent à donner l’opportunité de comprendre l’architecture de notre Système Solaire et de déchiffrer la diversité des systèmes planétaires extrasolaires.

  • Copyright Nasa
  • Copyright Nasa
  • Crédit : NASA/SOFIA/Lynette Cook

Parmi les thématiques et questions scientifiques qui sont abordées dans le cadre de cette AST, on peut citer :

  • La formation du Système Solaire : Mise en regard des connaissances théoriques sur la formation et de l’évolution planétaires, des observations, et des analyses d’échantillons du Système Solaire.
  • Les exoplanètes : l’un des enjeux actuels de la détection des exoplanètes est de mesurer à la fois leur rayon physique et leur masse pour en déduire leur densité moyenne, qui permet de modéliser leur composition (structure interne, éventuelle atmosphère). A plus long terme, l’AST pourra aborder la question de l’habitabilité des planètes extrasolaires, un thème primordial et transverse pour la communauté «exoplanètes», impliquant l’étoile, les surfaces et atmosphères planétaires, l’impact sur leur composition chimique, … .
  • La matière organique dans le Système Solaire : pour mieux comprendre l’origine et l’évolution de la matière organique dans le Système Solaire, les molécules présentes dans les météorites doivent être identifiées et caractérisées par des analyses de laboratoire, leur association avec la matière minérale environnante (silicates, …) étudiée et leur formation datée par rapport aux événements connus du Système Solaire.